Charles Thays (1849 – 1934) connu en Argentine sous le nom de Don Carlos

Publié le

cimg1614Carlos Thays est un paysagiste de nationalité française, né à Paris en 1849 sous le nom Jules Charles Thays, mais qui a principalement exercé son activité en Argentine, où il est devenu un très célèbre architecte urbaniste paysagiste.

 

En France, il a étudié avec l’architecte paysagiste français, Edouard André (1840-1911). Recommandé par Jean Alphand (1817-1891) auprès de l’Argentin Miguel Crisol, Carlos Thays arrive en Argentine en 1889, alors âgé de 40 ans. Crisol l’engage pour dessiner un jardin à la Française dans sa résidence, aujourd’hui le Parc Sarmiento à Córdoba.

 

Fort d’une expérience d’architecte urbaniste et paysagiste, il est prêt à repartir en France, mais le maire de Buenos Aires, Bollini,  le nomme Directeur des Parcs et Promenades de la ville en 1891 suite au décès brutal de son prédécesseur.  Il décide alors de rester en Argentine, pays qu’il a rapidement adopté et déménage à Buenos Aires, où il rencontrera sa future femme et passera le reste de sa vie. A la veille de l’organisation des fêtes du premier centenaire de l’indépendance (1910), il est chargé de donner un nouveau visage à la ville. Son poste lui permet d’assoir son influence dans le design des espaces verts. Il a notamment mené des projets majeurs consistant à arborer les rues (150 000 arbres plantés à Buenos Aires), à réorganiser certaines places et parcs publics mais aussi à réaliser des nouveaux parcs. Il a remodelé le paysage urbain de la capitale argentine et de nombreuses autres villes de provinces et fut ainsi connu comme l’un des plus grands architectes et paysagistes de Buenos Aires.

Aujourd’hui encore son empreinte est toujours très présente lorsqu’on se promène dans Buenos Aires, notamment les parcs Centenario, Lezama (quartier San Telmo), Tres de Febrero (quartier de Palermo), Patricios, Barrancas de Belgrano et les places Constitucion, Congreso et Mayo. On peut clairement y reconnaître un certain héritage du style à la Française, que j’ai toujours beaucoup apprécié. Certains parcs et places de Buenos Aires sont d’ailleurs souvent comparés à des parcs parisiens et font parfois référence à Lenôtre.  Un des projets majeurs de Carlos Thays fut la réalisation d’un jardin botanique à Buenos Aires. A ce jour il porte d’ailleurs toujours son nom : Jardín Botánico Carlos Thays de la Ciudad Autónoma de Buenos Aires. Ce projet a été finalisé en 1898. Ayant visité ce jardin, un article lui est consacré dans la rubrique « Jardins visités ».

 

Thays a mené de nouveaux projets paysagistes dans de nombreuses autres villes argentines  (Córdoba, San Miguel de Tucumán, Rosario, Mendoza, Salta),  a travaillé pour des instances privées (luxueux hôtel Club Hotel de la Ventana près de la Sierra de la Ventana, estancias Candelaria, Villa Maria, La Paz, El Manantial del Milagro) et a aussi travaillé à l’étranger, notamment en Uruguay (à Montevideo : plan urbain du quartier résidentiel de Carrasco, design du Parc Rodo et design de la Plaza Independencia) au Brésil et au Chili. Il a par ailleurs proposé et créé le premier Parc National Argentin en 1902 en aménageant les Chutes d’Iguazu, devenues aujourd’hui l’un des plus grands sites touristiques en Argentine.

Publié dans PAYSAGISTES

Commenter cet article